Phnom Penh

Phnom Penh est une capitale aux charmes multiples, exaltante et vivante. Les activités sont multiples, le trafic intense, les possibilités d’achats et de divertissement infiniment variées.

Le Wat Phnom, construit sur une colline artificielle datant du XIVème siècle, serait, selon la légende, à l’origine l’œuvre d’une riche veuve. Ayant trouvé les statues de quatre Bouddha et un génie, elle fit construire un sanctuaire de chaume au sommet d’une colline afin de les y placer. Phnom Penh n’existait pas encore à l’époque, ce n’est qu’à l’arrivée du roi Pogreayat que le village pris le nom actuel, lorsqu’il décida d’honorer cette femme et nomma sa capitale : Colline de Mme Penh.

Le Palais Royal, situé en plein cœur de la ville, est le lieu où réside le roi actuel Norodom Sihamoni, il est interdit d’accès au public. Dans la même enceinte, découvrez la Pagode d’Argent, célèbre pour son sol constitué de plus de 5200 dalles en argent et protégée par deux Bouddha, l’un en or, l’autre en émeraude. Lorsque vous sortez du Palais Royal en direction du fleuve, vous arrivez sur le Quai Sisowath. Passez vos soirées à flâner le long du fleuve, en vous arrêtant dans un des nombreux bars avec une vue imprenable sur l’embouchure où Mekong principal, Tonlé Sap et Tonlé Bassac se retrouvent. Vous pouvez aussi réaliser une petite croisière, au loin de l’effervescence du quai, pour profiter d’un magnifique coucher de soleil tropical.

Le Musée National, dispose de plus de 5000 œuvres datant du Vème siècle jusqu’au XIXème. Le monument en lui même est aussi une œuvre, avec un petit patio au centre qui abrite un bassin de carpes et lotus ; détente et zen sont les mots d’ordre.

De nombreux marchés sont à votre disposition dans Phnom Penh, pour tout ce qui consiste d’achats, le Marché Russe saura vous ravir. Le Marché Central, situé dans un superbe bâtiment construit par les Français, a plusieurs sections : mode, technologie, nourriture, il est possible de trouver de tout, pour tous. Tout cela dans une ambiance propre aux cambodgiens.

En vous baladant, vous pourrez admirer de nombreux bâtiments, un des plus impressionnants est le Monument de l’Indépendance, voulu pour symboliser la fin du protectorat français. Le Stade Olympique est un lieu idéal pour vous détendre avec quelques activités sportives. Les locaux adorent, le soir, s’exercer à la danse, accompagnés de musiques modernes et rythmées. Mais aussi du badminton, tai chi ou footing, tout dans la bonne humeur.

La visite de Tuol Sleng S-21 est de loin l’expérience plus prenant de la ville. Ancien lycée converti en prison pendant le régime des Khmers rouges, c’est un lieu aussi prenant que perturbant, mais nécessaire pour la compréhension de l’histoire récente du Cambodge.

Malgré sa richesse culturelle, Phnom Penh reste néanmoins une ville sujette à la pauvreté. De nombreuses personnes, de tous âges, vivent dans des conditions misérables. Sans vouloir en faire un motif de curiosité morbide, Cambodia Roads propose de visiter une institution parmi celles que nous soutenons. Par exemple l’Association Apsara Arts, créée par une ancienne danseuse du Ballet Royal où des jeunes démunis et orphelins viennent apprendre toute la grâce et la philosophie que nécessite la danse classique cambodgienne. Une autre ONG est Pour un Sourire d’Enfant, fondée en 1995 par deux français, qui permet une scolarisation générale et technologique pour des centaines d’enfants. Ou encore le Restaurant des Enfants, qui offre tous les jours 2 repas chauds aux enfants des rues. Une visite dans ces centres, c’est une prise de conscience mais aussi tout d’abord la possibilité de les faire vivre et continuer leurs activités.

Phnom Penh : nos destinations et visites

Phnom Penh : tous nos circuit​s